Tags: ingénieur*

94 signet(s) - Classer par : Date ↓ / Titre /

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 5 Signets Intranet GC-CD IUT Cergy-Pontoise: tagged with "ingénieur"

  1. L’identité de l’École Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement réside dans sa vocation à former des ingénieurs directement opérationnels dans le domaine de l'eau et de l'environnement. De manière pratique, cette formation a pour objectif fondamental de mener les élèves à acquérir la parfaite maîtrise de l’hydraulique en charge et à surface libre.

    Au-delà de ce socle qui est acquis principalement via les enseignements du tronc commun, des voies d’approfondissement permettent de couvrir l’essentiel du domaine lié à l’eau : gestion des hydrosystèmes, aménagement des écosystèmes aquatiques, protection des ressources en eau, conception et dimensionnement des réseaux d'eau et d'assainissement, conception et dimensionnement des équipements de traitements, gestion et exploitation des services et équipements, génie hydraulique littoral, gestion du service de collecte et traitement des déchets (domestiques et industriels).
    http://engees.unistra.fr/formations/ingenieur
  2. Objectifs

    Former des ingénieurs généralistes du bâtiment formés à l’implémentation du processus de conception et de gestion de projet numérique (Building Information Modeling ou BIM) chez les différents acteurs de la construction, d’une part, aux technologies de l'information et de la communication appliquées aux usages du bâtiment (smart building, traitement des données...), d’autre part.

    Ils exercent majoritairement la fonction de chef de projet. Ils doivent maîtriser un spectre large de compétences relatives à l’ingénierie du bâtiment durable, du management de projet, au processus BIM.

    Cette large palette de compétences les destinent à évoluer dans tous les métiers connexes (Chargé d’affaires, MO, AMO, MOE, ingénieur d’études TCE, ingénieur études de prix, ingénieur méthodes, manager de projet BIM, ingénieur travaux, contrôleur technique, responsable des services techniques, ...).
    https://www.cnam-grandest.fr/formation/ING7400A
    Tags: , par lepain_m (10-12-2018)
  3. Préparation en un an après le DUT pour présenter les écoles d'ingénieur (Génie Civil). Exemples d'écoles intégrées après la prépa ATS : Polytech, Mines Ales, ISA BTP, ESTP, ESITC, INSA, ENS Cachan, etc.
    ==============================================================
    Témoignage Nov 2018
    Cette année je poursuis les études, j’ai intégré la prépa ats génie civil de Nancy.
    Pour l’instant ça se passe bien. Du fait des différents profils d’étudiants les premières semaines voir les premiers mois sont des révisions pour les élèves de dut génie civil surtout en mathématiques. En génie civil l’approche est un peu différente par rapport à celle du dut mais ce n’est pas insurmontable.
    Concernant la sélection elles se fait sur dossier et la motivation.
    On est dans une classe de 25 élèves cette année et les professeurs sont à l’écoute des élèves donc c’est un bon environnement pour combler les lacunes persistantes à l’issue du dut. D’autres part les colles nous obligent à travailler régulièrement mais au delà de ça elles nous confrontent à un autre format d’évaluation et selon moi on se rend mieux compte de nos points faibles, on peut donc mieux les travailler.
    Enfin je pense que c’est aussi une bonne passerelle avant d’integrer une école d’ingénieur.
    ==============================================================
    Témoignage Oct. 2014
    Je suis actuellement en CPGE ATS génie civil au lycée Emmanuel Héré à Laxou près de Nancy. Pour expliquer brièvement aux futurs étudiants c'est une prépa sur un an dont le but est le renforcement dans les matières scientifiques et à terme l'intégration des écoles d'ingénieurs, concours.... Nous avons six matières Génie civil (8h/semaine), sport (2h/semaine), français(3h/semaine), anglais(3h/semaine), physique-chimie(10h/semaine), et mathématiques(10h/semaine) plus 2 à 4 colles par semaine et un DS chaque lundi matin. L'emploi du temps est donc assez chargé. Le rythme est difficile à prendre et le niveau est élevé mais c'est faisable en travaillant régulièrement. Tout va assez vite, les chapitres sont liés entre eux et on traite quasiment entièrement un chapitre par semaine dans chaque matière, il ne faut donc pas prendre de retard. La façon d'apprendre est très différente et porte plus sur le raisonnement que la répétition d'exercices et d'applications de méthodes de résolutions. En somme en prépa on nous donne les outils mais il faut réfléchir et non juste appliquer pour résoudre le problème. Cela est fait pour nous habituer aux écoles d'ingénieurs. Nous avons une classe de 30 élèves et les professeurs sont très présents pour nous et très qualifiés. La prépa de Nancy est la seule à disposer de la spécialité génie civil en France, cela permet donc de bien revoir les bases et de les approfondir. Je conseille donc cette prépa à ceux qui se sentent un peu fragile pour passer les concours cette année et même à ceux qui souhaitent améliorer encore leur niveau. Personnellement pour l'instant je m'en sors plutôt bien. Cette formation est accessible uniquement sur dossier.
    Aussi pour ceux que ça inquièterait Nancy est un ville assez jolie et plutôt sympa, plutôt vivante avec notamment beaucoup d'étudiants.
    http://www4.ac-nancy-metz.fr/lyc-eman...ycee_Emmanuel_Here/CPGEATS/index.html
    Tags: , , par lepain_m (19-11-2018)
  4. ESITC Caen, une Grande Ecole pour créer l’environnement de demain
    L’ESITC Caen est une Grande Ecole qui forme des hommes et des femmes de haut niveau pour le secteur du BTP, capables d’imaginer et de réaliser notre futur cadre de vie.

    Pour ce faire, l’ ESITC Caen dispense un enseignement d’excellence, ancré dans le monde de l’entreprise et de la recherche, nourri et ouvert sur le monde.

    Intégrer l’ ESITC Caen, c’est choisir une passerelle gagnante pour accéder aux métiers du bâtiment et des travaux publics, en France et à l’international.

    8 diplômés sur 10 sont en poste dés leur sortie de l’école. 9 sur 10 moins de deux mois après leur sortie. Les autres ont choisi de faire un VIE à l’étranger ou de poursuivre des études (architecture, calcul de structure…).

    ===============================================
    Témoignage Oct 2014

    Pour ma part, j'ai intégré l'ESITC de Caen en cycle initial. Pour ce qui est de l'admission, elle est assez facilement accessible, les épreuves écrites sont du niveau DUT, et il faut se montrer déterminé lors des oraux. Pour ce qui est de l'école, il y a une très bonne ambiance, on est très bien encadrés, l'école est très proche des entreprises.. Je suis très content de l'avoir intégré, je pense que c'est une école à mon niveau est qui est assez réputée.

    ============ Témoignage oct 2015 =============================
    Je poursuis mes études au sein de l'ESITC de Caen en formation initiale. L'école est très bien. Nous sommes actuellement répartis par section (Techniques, CPGE et Prépa intégrée) pour voir ou revoir les connaissances de base et harmoniser l'ensemble. Le faible nombre d'élèves par professeur permet un suivi presque individuel. Cette première année du cycle ingénieur s'annonce comme étant assez difficile, l'école étant assez exigeante vis à vis du passage en deuxième année du cycle (TOEIC, certificat Voltaire, validation des crédits).
    Actuellement, le seul reproche que je peux faire à l'école est son équipe "vie scolaire", qui est assez désorganisée en ce début d'année. Pour tout le reste, l'école est à la hauteur de mes attentes et de sa réputation.

    Concernant le concours d'entrée, il s'agit d'un QCM (avec points négatifs) en maths, en anglais et en RdM, ainsi qu'un entretien de motivation. L'entretien se passe très bien. Le jury est très rassurant. En ce qui concerne l'admission, environ une personne sur huit est prise. La capacité d’accueil de l'école va prochainement augmenter avec l’extension de l'école et l'autorisation de la Cti pour des promotions plus importantes.
    L'école est largement atteignable par la plupart des étudiants du DUT si la motivation est présente.
    ================== témoignage Dec 2016==================
    Je suis actuellement à l'ESITC Caen.
    Pour l'admission : après avoir envoyé mon dossier scolaire, j'ai passé des épreuves de sélection à Caen qui se composent d'une épreuve de mathématique, d'anglais ainsi qu'un entretien oral. Le niveau est abordable pour tout étudiants d'IUT ayant travaillé. Des maths étudiés dans l'année qui doivent être les bases après 2 ans. L'épreuve d'anglais est un QCM niveau B2. Au niveau des critères de choix de l'école, ils reposent à 50% sur le dossier et les épreuves, et 50% sur l'entretien de motivation qui a une grande importance et qui n'est pas à négliger.

    En ce qui me concerne, je suis très content d'avoir pu intégrer cet école. En effet L'ESITC est une école de petite taille mais qui est en pleine évolution avec en particulier de nouveaux labos de recherches sur les éco-matériaux et une surface de travail doublée. Ceci nous permet d'être dans un établissement à taille humaine en pleine expansion où la communication entre les divers promotions, les professeurs et l'entraide est encouragée et favorisée J'entends par là également le fait que nous ne sommes pas de simples numéros.

    En ce qui concerne les cours, grâce à un lien étroit avec le monde du BTP nous avons beaucoup de nos professeurs du milieu professionnel. Cela nous permet d'avoir des cours plus professionnalisants avec la mise en valeur des principales contraintes d'après des retours sur expériences des divers intervenants, et nous permettent également de pouvoir créer des contacts avec le monde professionnel pour la suite de notre parcours. En revanche le point un peu plus négatif de cet méthode, peut-être le manque de pédagogie de certains intervenants, qui certes un peu compliqué au début mais qui augmente également la capacité à nous adapter à une situation et à une personne d'un milieu professionnel.
    Le niveau des cours, pour le premier mois (période de remise à niveau) est principalement des révisons et plus particulièrement en maths. Pour la suite, le niveau n'est pas facile mais reste soutenable avec un travail quotidien et régulier.
    En ce qui concerne la méthode, nous repartons souvent des base vues en DUT pour les développer afin d'aller beaucoup plus loin avec notamment des études de cas plus complexes (en particulier en RDM et MDS).

    En ce qui me concerne, l'année se passe bien hormis en anglais qui reste compliqué pour moi. Je dois en effet passer le TOEIC dès la fin de la première année du cycle ingénieur (particularité de L'ESITC Caen) avec un niveau B2 (785 points sur 990) pour valider mon année. Travailler ardemment l'anglais dès la première année d 'IUT afin de ne pas avoir de lacune basique serait la leçon à tirer de mon parcours personnel.

    J'aborde également le prix, L'ESITC CAEN est une école privée sous la forme d'une Association à but non lucratif et je pense que cela rentre en ligne de compte pour les futurs diplômés. Cela représente une somme non négligeable (6 200€ /an) mais je pense qu'il faut le voir comme un investissement pour l'avenir avec vraiment des compétences acquises demandées, appréciées et recherchées par les entreprises du BTP

    Pour ma part j'avais réussi également les concours pour Polytech-Chambéry mais après réflexion et avoir demandé à plusieurs entrepreneurs du BTP, je suis arrivé à la conclusion que L'ESITC Caen était plus professionnalisante et avec une vision plus moderne du métier d'ingénieur bâtiment (environnement, BIM, Sécurité, Etc..). C'est bien-sûr un avis personnel.
    ================== témoignage Oct 2017==================
    Pour ma part, je suis à l’ESITC de Caen, en formation par alternance.
    Pour la partie entreprise, je suis chez Brézillon et fais de la réhabilitation lourde (l’ancienne usine « Marchal » de PANTIN (93) transformée en 44 logements). La formation par alternance est très encadrée, un sujet très précis par période d’entreprise (conduite de travaux, étude de prix, ressources humaines…).

    Concernant l’école, j’en suis pour le moment pleinement satisfait. Les locaux sont relativement récents, les professeurs très intéressants et les élèves motivés par la formation !

    Le seul point noir, concerne le toeic. En effet, l’ESITC de Caen est une des rares écoles à en demander l’obtention (score de 785 pts) en fin de première année du cycle ingénieur, ce qui laisse relativement peut de temps pour sa préparation…
    http://www.esitc-caen.fr/content/l-ecole
    Tags: par lepain_m (14-11-2018)
  5. Le département GEOTECHNIQUE forme des ingénieurs en génie civil, spécialisés en géotechnique. Ils sont aptes à prévoir et résoudre les problèmes posés par le sol et le sous-sol, dans le cadre de l’aménagement du territoire et de la protection de l’environnement (travaux publics, construction de bâtiments, prévention des risques naturels, gestion des déchets, …). S’appuyant sur un ensemble de connaissances de base en sciences de l’ingénieur, géosciences, génie civil et sciences humaines et sociales, l’ingénieur géotechnicien est capable de traiter les problèmes de fondations des ouvrages, de stabilité des pentes, de risques naturels, de pollution du sol, de réutilisation des déchets, de concevoir et de réaliser des routes, des ouvrages souterrains ou de soutènement. Pour cela, il doit être particulièrement compétent en géologie et géophysique, pour connaître la nature et la structure des terrains, ainsi qu’en mécanique des sols, des roches, des fluides et des structures, pour étudier les interactions entre le terrain et les ouvrages et prévoir leurs comportements respectifs. Il exerce ses compétences essentiellement en bureau d’études ou en entreprise de génie civil, travaux publics, bâtiment, mais aussi dans des organismes de contrôle ou pour des maîtres d’ouvrages (collectivités, grands organismes).
    Thématiques :
    Géologie - Géophysique - Génie civil - Mécanique des sols et roches - Ouvrages souterrains - Risques naturels - Gestion des chantiers - Pollution des sols - Génie parasismique

    ==================================================
    Témoignage - Novembre 2013
    -----------------------------------
    Actuellement je suis à Polytech'Grenoble dans la filière Géotechnique, pour les DUT , les concours d'entrée est commun à toutes les écoles du réseaux polytech', l'entrée se fait seulement sur étude du dossier puis un entretien. je compte me réorienter l'année prochaine dans une formation en alternance( CESFA ou licence pro), car la filière géotechnique est trop specialisée, il y a seulement une parti infime de matière type génie civil (Orga, construction méta ou bois, béton armé, thermique et acoustique etc ) si vous (futur diplômés) voulez être spécialiste du sol et que le BTP ne vous interesse pas, je conseille au futur aux étudiant d’intégrer polytech Grenoble, et attention le niveau de Math est beaucoup plus élevé que celui du DUT !! faite le bon choix dans votre poursuite d'études afin d'éviter de perdre une année comme moi.
    -------------------------------------
    Témoignage Oct. 2014

    Je suis actuellement à Polytech' Grenoble et je suis une formation d'ingénieur géotechnicien. C'est une formation avec trois grands axes : Génie civil ; géologie et géotechnique. Le choix de spécialisation en géologie ou en génie civil se fait en dernière année et il y a possibilité de faire un double diplôme en faisant six mois de plus dans une autre école ayant un partenariat avec Polytech. Les premières semaine se sont bien passées il y a eu des tests de maths et d'anglais pour nous mettre dans des groupes de niveaux et donc chacun évolue à sa vitesse. Et d'après ce que je vois dans le programme, je me rend compte que la formation à l'IUT est bien complète.
    https://www.polytech-grenoble.fr/menu...ormations/geotechnique-et-genie-civil
    Tags: , par lepain_m (14-11-2018)
  6. La formation est dispensée sur le campus de Gavy à St-Nazaire.
    Objectifs

    Concevoir et dimensionner des ouvrages en béton armé, en acier ou en bois.
    Maîtrise d'œuvre (du permis de construire à la construction de l'ouvrage) : guider le maître d'ouvrage dans le choix des matériaux et des systèmes à mettre en œuvre.
    Élaborer et mettre en œuvre des ouvrages fonctionnels, durables et économes en énergie.
    Conduite de travaux (de la préparation à la réception) : gérer l'exécution des travaux, assurer la gestion financière et le management des équipes.
    Traiter des problèmes liés à l'aménagement des espaces publics, à la qualité de la vie et de l'environnement, au traitement des déchets urbains.
    Gérer des réseaux (exemple : le transport des eaux potables) et des problématiques liées au déplacement en ville, à l'urbanisme, à la HQE.
    http://web.polytech.univ-nantes.fr/le...e-civil-2022796.kjsp?RH=1336143536804
    Tags: , par lepain_m (14-11-2018)
  7. Le Département Génie Civil a pour mission de former des ingénieurs capables de conduire des projets et des chantiers touchant au bâtiment et aux travaux publics, à animer des équipes et à gérer des opérations dans le respect du droit, de la sécurité et du développement durable et dans un contexte local, national et international.

    La formation d’un ingénieur en Génie Civil nécessite une approche théorique importante faisant appel aux sciences de bases comme les mathématiques, les statistiques et probabilités, la mécanique, la physique, le calcul numérique mais également une approche plus technologique comprenant des disciplines appliquées comme le béton armé, la construction métallique, la géotechnique ou l’organisation et la gestion des chantiers, les procédés généraux de construction ou encore l’architecture.

    Mais la formation d’un futur cadre du BTP ne serait pas adaptée si les disciplines telles que le droit, les sciences économiques, les techniques de communication n’y trouvaient leur place.

    Ne privilégier aucun secteur du BTP reste l’un des objectifs de la formation qui se doit donc d’être multidisciplinaire.
    http://polytech.univ-bpclermont.fr/-Genie-civil-105-.html
    Tags: , par lepain_m (14-11-2018)
  8. Le diplôme d’Ingénieur Insa, avec mention de la spécialité topographie est reconnu par la commission des titres d'ingénieurs. La spécialité topographie a été créée en 1897. Sa longue expérience ainsi que son évolution constante lui valent la confiance de nombreux cabinets et entreprises.

    L'ingénieur géomètre-topographe de l'Insa, fort d'une double compétence scientifique et technologique, est appelé à assurer les plus hautes responsabilités au sein d'une entreprise. Il possède une base scientifique large et solide qui lui confère des outils de conception performants et polyvalents.


    Mission et objectifs

    Les enseignements de la spécialité ont pour objectif de former des ingénieurs géomètres-topographes possédant une bonne culture générale ainsi que les compétences scientifiques et technologiques leur permettant d’accéder à un large éventail de carrières et de s'adapter aux situations tant actuelles que futures.

    Capable de concevoir, de préparer des projets, d’en assurer l’exécution, de s'intégrer dans des équipes pluridisciplinaires, l'ingénieur géomètre-topographe est maître d'oeuvre dans des domaines très variés (aménagement urbain et rural, travaux cadastraux, géodésie spatiale, métrologie industrielle, systèmes d'information géographique, cartographie, photogrammétrie, télédétection, etc...)
    http://www.insa-strasbourg.fr/fr/topographie
    Tags: , par lepain_m (14-11-2018)
  9. Ingénieurs formés pour le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP)

    La spécialité génie civil de l’Insa accueille chaque année des étudiants ayant déjà suivi les enseignements sciences, techniques et humanités à l'Insa, des classes préparatoires ainsi que les étudiants titulaires d’un DUT, BTS ou DEUG.

    La mission

    La spécialité de génie civil a pour mission de former des ingénieurs dans le domaine du bâtiment, des travaux publics. De part sa formation généraliste et transdisciplinaire, l’ingénieur issu de cette spécialité, possède une base scientifique large et dispose de véritables outils de conception performants et polyvalents, ce qui lui confère toutes les composantes d'un cadre supérieur : gestion technique et financière, droit, communication, dimension humaine, etc.
    ============ Témoignage oct 2015 =======================
    J'ai été admis à l'INSA de Strasbourg, j'ai donc pris la décision d'étudier dans cette école plutôt que l'ENISE. Je viens de débuter les cours dans la section Génie Civil. L'intégration au sein de cette école se fait rapidement grâce aux 4ème et 5ème année qui organisent des événements pour que tout le monde apprenne à se connaître. Les premières semaines ne sont pas trop chargées pour le moment en ce qui concerne les cours. Pour rééquilibrer le niveau entre prépa et DUT/BTS, nous avons certains cours différents. Nous avons plus de maths tandis que les prépas ont plus de GC. Strasbourg est une très jolie ville avec un cadre agréable pour travailler.
    http://www.insa-strasbourg.fr/fr/genie-civil
    Tags: , par lepain_m (14-11-2018)
  10. Le département Génie Civil et Urbanisme (GCU) avec des promotions de plus de 100 élèves-ingénieurs répond parfaitement aux besoins actuels du monde professionnel.
    Les domaines couverts par cette formation sont très larges : bâtiments, ouvrages d’art et routes, espaces urbains.
    https://www.insa-lyon.fr/fr/formation/genie-civil-et-urbanisme#0
    Tags: , par lepain_m (14-11-2018)
  11. Cette filière a pour objectif de former des ingénieurs à la triple compétence en hydraulique, génie civil et hydrologie, leur permettant d'assurer les fonctions suivantes : Ingénieur d'études et de conseil, de R&D, Chef de Projet en hydraulique et génie civil, Maître d'œuvre, Responsable de services techniques de collectivités locales et territoriales, Responsable d'exploitation de réseaux d'eau potable ou de système d'assainissement, Ingénieur calcul, Ingénieur d'essais.
    http://ense3.grenoble-inp.fr/cursus-i...sp?RH=E3Lesfilieres#page-presentation
    Tags: , par lepain_m (14-11-2018)
  12. GC : GÉNIE CIVIL : CONCEPTION ET CONTRÔLE DANS LA CONSTRUCTION
    Voir également le CFA Ingénieurs 2000

    Le domaine du BTP recrute chaque année environs 80 000 personnes tout niveau et tout poste confondu. Crée et soutenue par les 4 leaders du domaine, cette formation répond à leurs besoins sur le métier du contrôle technique dans la construction. Ce parcours de formation vous propose, au delà du contrôle technique, des missions variées d'ingénierie, de maîtrise d’oeuvre ou d'ouvrage et vous permettra de vous orienter à terme sur des missions d'expert jusqu'à des postes de chargé d'affaires. Métiers : Chargé d'affaires en contrôle technique, auditeur technique, ingénieur méthodes, ingénieur études de prix, ingénieur études, ingénieur travaux.

    ===== Témoignage Octobre 2016 =====================
    Je suis actuellement à l'ESIPE-MLV, Ecole Supérieure d'ingénieurs de l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée, en alternance chez QUALICONSULT à Bouffemont, dans le 95. L'entreprise est spécialisée dans le contrôle technique, l'inspection et de l'assistance à la réalisation des constructions.
    Pour intégrer l'école, il faut être admissible sur dossier, puis effectuer des tests écrits (anglais, math, français...), et enfin entretien de motivation. Le concours n'est pas d'un niveau élevé, je dirais Terminale S, sauf peut être pour les maths. Je pense que l'école veut surtout s'assurer que les étudiants sont capable du minimum pour réussir le cycle.

    En ce qui concerne les notes, toutes les UE doivent être supérieures à 10, et il n'y a aucun redoublement possible.

    Le rythme de l'alternance est très intéressant :
    1ère année 1mois/1mois - 2mois/2mois -3mois/3mois
    2ème année 3mois/3mois - 3mois/3mois - 3mois/3mois
    3ème année 6mois/6mois

    Il est également possible de partir 6 mois ou 1 an à l'étranger en dernière année, en fonction de l'accord avec l'entreprise, ce qui est à mon avis un point très important !
    Les cours sont le suivi de ceux des années DUT, avec de nouvelles matières supplémentaires telles que le fonctionnement d'une entreprise, du management, etc.

    ========== Témoignages Oct 2017 ================

    Période d'alternance: 1 mois/ 1 mois puis 3 puis 6 en 3e année.
    Jusqu'ici, à part les maths (+ approfondies et prise de tête) et le management, rien de nouveau c'est de la remise à niveau surtout pour les BTS/Prépas (les prépas galèrent). Notre promo est de 36 apprentis, il y a une bonne union, aussi avec les 2 et 3e années. La majorité des élèves sont en BET/BES ou contrôle technique.
    J'ai été sélectionné en parcours excellence Ingé 2000 (12e de classement de mémoire) mais non retenu. Le concours n'est pas violent (personnellement je ne m'y suis pas préparé, trop découragé par les maths) et finalement c'était pas si horrible, j'ai fais un compte-rendu à Mme PASSAT de ce qu'il y avait.
    Beaucoup de personnes ont bloqué sur le test de Francais, garde à ceux qui font des fautes de grammaire/orthographe.
    TOEIC à passer en 2e année, projet Voltaire au programme.
    Au risque de décevoir les étudiants de Cergy, ce que je vais dire ne peut que les préparer. Plan anti-triche cette année et déjà en vigueur à l'IUT de Marne-la-Vallée: les calculatrices persos sont interdites en examen.
    http://esipe.u-pem.fr/filieres/genie-...tion-et-controle-dans-la-construction
    Tags: , , par lepain_m (27-10-2018)
  13. Arrêté du 24 janvier 2018 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036590636
    Tags: par lepain_m (24-10-2018)
  14. Former des ingénieurs généralistes du bâtiment formés à l’implémentation du processus de conception et de gestion de projet numérique (Building Information Modeling ou BIM) chez les différents acteurs de la construction, d’une part, aux technologies de l'information et de la communication appliquées aux usages du bâtiment (smart building, traitement des données...), d’autre part.
    Ils exercent majoritairement la fonction de chef de projet. Ils doivent maîtriser un spectre large de compétences relatives à l’ingénierie du bâtiment durable, du management de projet, au processus BIM.
    Cette large palette de compétences les destinent à évoluer dans tous les métiers connexes (Chargé d’affaires, MO, AMO, MOE, ingénieur d’études TCE, ingénieur études de prix, ingénieur méthodes, manager de projet BIM, ingénieur travaux, contrôleur technique, responsable des services techniques, ...).
    http://www.cnam.fr/diplome-d-ingenieu...t-avec-l-if3e-974809.kjsp?RF=rechform
    Tags: , , par lepain_m (24-10-2018)
  15. L’ingénieur qui se forme, dans le partenariat Ecole-Entreprise à l’ITII Pays de la Loire, se prépare à être un homme de terrain. Parce qu'une entreprise, ce sont d'abord des personnes travaillant ensemble à l'élaboration et à la réalisation de produits, de services ou de chantiers. Cet homme de terrain se destine à la prise en main très concrète des activités liées à son domaine de spécialité :
    activités techniques naturellement (voir le détail par spécialité)
    mais aussi et surtout : activités liées à l'organisation, au management des hommes et des projets, au suivi des aspects financiers.

    ======= Commentaire Oct 2018 ==============
    Donc désormais je suis à l'École Centrale de Nantes en apprentissage, en partenariat avec le CFA de l'ITII Pays de la Loire.

    En ce qui concerne le recrutement, c'est en 3 phases : tout d'abord une sélection sur dossier, ensuite des concours (très honnêtement le niveau en maths / anglais est très accessible, mieux vaut travailler l'expression écrite car c'est sur des sujets industriels parfois complexes), puis viennent les entretiens. Si j'avais un conseil à donner pour ces entretiens ça serait de le préparer, d'être prêt à être déstabilisé, et faire savoir qu'on est sûr de son projet professionnel.

    Pour la recherche d'entreprise, le CFA de l'ITII aide beaucoup et supervise les recherches en organisant par exemple un forum des entreprises, mais il faut quand même s'investir car ils ne font pas tout à notre place non plus. En ce qui me concerne, je suis chez BATEG - Vinci Construction sur un grand chantier de 70000m2 de bureaux à Nanterre en tant que Conductrice de travaux, c'est également là que j'ai réalisé mon stage de 2ème année de DUT. Je suis donc un mois sur deux à Nantes et l'autre mois à Paris, comme beaucoup de personnes de ma classe je n'ai pas mon entreprise / chantier dans Nantes car il n'y a pas beaucoup de bâtiment dans Nantes. En revanche, pour ceux qui sont intéressés par ça, 5 personnes de ma classe sont dans les travaux maritimes, Saint Nazaire étant à 30 min en voiture de Nantes.

    Ensuite en ce qui concerne l'école en elle même, ça relate des goûts personnels mais j'aime beaucoup la vie à Nantes et je conseille à ceux qui sont intéressé par l'école de venir aux portes ouvertes (elles sont déjà passées cette année malheureusement). On y voit les sujets sur lesquels les chercheurs travaillent et les importants moyens débloqués pour la recherche fait que tout est démesuré.

    Ma rentrée s'est faite le 1er octobre donc je n'ai eu qu'une courte période à l'école pour l'instant mais le rythme est très Soutenu. On n'a pas vraiment de mise à niveau on plonge directement dans les choses théoriques et scientifiques. Je n'ai pas eu de notes encore mais la semaine prochaine j'ai déjà 4 DS (et ce n'est que pour la première période école) mais si on appréciait ce qu'on faisait en DUT alors il n'y a pas de risque qu'on décroche. Nous avons comme toutes les écoles d'ingénieur maintenant un séjour à l'international (pays anglophone obligatoire pour ceux qui ont moins de 750 au toeic blanc qu'on effectue à la première séance en anglais, et pour ceux qui ont au dessus c'est carte blanche, mais pas francophone). Comme dans toutes école d'ingénieur aussi la vie étudiante est très, très, treees, active, tellement qu'en général les apprentis ne peuvent pas en profiter autant que les initiaux.
    http://www.itii-pdl.com/formations/filieres
    Tags: , par lepain_m (21-10-2018)
  16. Cette formation, en partenariat avec le CFA Cerfal, a pour objectif de former des ingénieurs de très haut niveau dans les domaines du Génie Energétique et Climatique.

    Maîtrisant les concepts d’écodéveloppement, d’efficacité énergétique et d’éco-gestion, l’ingénieur issu de cette filière propose et met en œuvre des solutions technologiques en tenant en compte des contraintes réglementaires, économiques et environnementales.

    Il est apte à piloter des plateformes industrielles complexes et à exercer des fonctions d’organisation et d’encadrement.
    http://www.ecam-epmi.fr/nos-formations/ingenieur-en-alternance
  17. L'ENSEEIHT propose 3 formations par apprentissage :

    - Sciences du Numérique (SN)
    - Electronique, Energie Electrique et Automatique (3EA)

    - Mécanique des Fluides, Energétique et Environnement (MF2E)


    Ces 3 formations constituent les évolutions des précédentes formations par apprentissage, respectivement Informatique-Réseaux, Electronique-Génie Electrique, Mécanique des Fluides, et délivrent au final le même diplôme que les formations SN, 3EA et MF2E suivies sous statut étudiant.

    Note : MF2E pour un DUT GCCD passionné par l'hydraulique, l'énergétique
    http://www.enseeiht.fr/fr/formation/f...on-ingenieur-par-l-apprentissage.html
  18. L’indépendance énergétique, de plus en plus d’actualité, a développé notre savoir-faire en matière de nucléaire mais également dans la recherche d’énergies nouvelles. Dans cette politique générale, la sûreté des installations, la sécurité des personnes, la préservation de l’environnement et la réalisation du programme de production sont autant de défis relevés par l’ingénieur en génie énergétique.

    Au-delà de la technicité des postes proposés, une expérience en management d’équipe est nécessaire. L’ensemble de ces compétences pourra vous permettre de vous ouvrir de réelles opportunités pour votre carrière.

    === Remarque : Des bases solides en sciences de l'ingénieur sont sans doute nécessaires, attention
    https://www.ingenieurs2000.com/ecole-...ormations/genie-procedes-energetiques
  19. L’école d’ingénieurs du Cnam, propose à Limoges en alternance une formation diplômante « Ingénieur.e Construction et Aménagement ».

    Cette formation par la voie de l’apprentissage vise à former des ingénieur.e.s aptes à intervenir dans toutes les étapes d’un projet de réhabilitation, de construction, déconstruction, dans le respect de principes de développement durable et d’éco construction.

    De nombreux débouchés en maitrise d’ouvrage, études, travaux bâtiment, contrôle sont offerts par un marché en demande forte, synonyme d’emploi.
    http://www.cnam-nouvelle-aquitaine.fr/ingenieur-e-construction
  20. Les aspects d’efficacité énergétique et environnementale au sein des bâtiments sont en train d’investir la plupart des projets de construction. Ils regroupent un ensemble de métiers qui s’exercent à toutes les étapes d’une opération. Les enjeux liés aux développements de ces aspects modifient les rapports entre les différentes parties prenantes à l'acte de construire, et font appel à de nouvelles compétences qui rendent les ingénieurs capables de coordonner et de gérer ces nouvelles problématiques. La formation Conception et Management de la Construction (CMC) répond à cette nouvelle donne.

    L’ingénieur issu du cursus CMC est un cadre technique, qui est aussi capable, du fait de sa formation de spécialité, d’intervenir sur toutes les phases d’un projet de construction, de la conception au chantier, avec une approche plus respectueuse de l’environnement et du développement durable qu’un ingénieur BTP « conventionnel ».

    ===============================================
    Témoignage - Nov 2013

    Aujourd'hui, j'ai intégré la formation en apprentissage CMC (Conception et Management de la Construction) au sein de l'Ecole des Mines d'Alès. Cette formation est très récente, nous ne sommes que la 6ème promotion. Suite à mon stage en conduite de travaux, j'ai réussi à obtenir un contrat d'apprentissage au sein de GTM Bâtiment, filiale du groupe Vinci Construction. Ces trois prochaines années de formation ont donc pour but de devenir Ingénieur Travaux à la fin de mes études.

    En ce qui concerne les concours d'entrée à l'Ecole des Mines d'Alès, nous avons passé 3 épreuves écrites (Maths, Physique et Français) ainsi qu'un entretien de motivation et un entretien en anglais. Comme pour beaucoup d'écoles, avec du recul, je pense que l'entretien de motivation est la clé de l'admission. Les épreuves nous ont paru très dures et cela ne nous a pas empêché d'intégrer la formation. En ce qui concerne mes débuts en entreprise, la rythme et la dose de travail sont très soutenus, mais tellement intéressant ! Je ne vois pas comment je pourrais vous dire le contraire, mais une école d'ingénieur par apprentissage me paraît être une des meilleures solutions qui s'offraient à moi. On en apprend autant en classe qu'en entreprise.

    Au sein de notre formation, la grande majorité est issue de DUT (priorité aux GC puis GTE). La formation répond également aux aspects énergétiques et environnementaux qui s'installent de plus en plus dans notre domaine. Je pense que cela pourra être un énorme avantage à notre sortie d'école. Sincèrement, le chemin jusqu'à là fut un peu difficile mais on ne regrette pas d'avoir intégré cette formation. Le rythme a l'air soutenu mais les promotions ont également l'air très soudées.

    =======================================================
    Témoignage Octobre 2014

    Après avoir obtenu mon DUT Génie Civil j'ai été accepté aux Mines d'Alès en Alternance pour la formation CMC "Conception et Management de la Construction". J'ai signé un contrat d'apprentissage de 3 ans chez GTM Bâtiment IDF pôle réhabilitation. J'ai été embauché en tant que Apprenti Aide-Conducteur de Travaux .
    Concernant les épreuves de sélection pour intégrer les Mines d'Alès, la sélection s'effectue en 3 temps:
    1- Sélection sur Dossier
    2- Entretien de motivation (trés important) + entretien en Anglais
    3- Épreuves écrites ( mathématiques / Physique / Français ) Niveau Terminal S (QCM)
    Je sais que lorsque l'on voit toute ces épreuves on se dit que c'est inabordable mais je vous garantie que n'importe quel élève MOTIVÉ de l'IUT de CERGY-PONTOISE peut largement réussir.
    Concernant le rythme de l'alternance c' est 4-5 semaines ECOLE/ENTREPRISE environ. c'est le meilleur rythme a mon avis car les periodes entreprise sont assez proche du coup on peut nous confier des missions plus conséquentes.

    ===============================
    témoignage Sept 2015

    Je suis aux mines d'alès, en apprentissage avec bureau Veritas où je vais faire de l'étude structure (vérifier la stabilité sur des gros ouvrages).
    Premièrement, c'est une école GÉNIALE et je ne regrette absolument pas mais absolument pas d'avoir renoncer à l'ESITC. Pourquoi? Car nous suivons des cours généraux qui sont les mêmes que les ingénieurs généralistes (math, physique, info et SI). Bon il faut s'accrocher c'est rude mais tout le monde vous aide. Deuxièmement car nous ne travaillons plus vraiment de la même façon. Nous avons reçu des cours de mémorisation de Sébastien Martinez, le champion de France de la mémoire, ingénieur des mines d'Ales. Et c'est génial, on nous pousse à se dépasser à réfléchir autrement. Et surtout, nous sommes tous à la maison des élèves, et c'est vraiment une résidence importante où tout le monde fait la fête etc. Mais surtout on sent le réseau qui se forme. On a des projets avec les GC, on est mélangé avec les généralistes.

    C'est vraiment une excellente école, que je conseille à beaucoup d'étudiants de l'IUT, c'est assez dur d'y rentrer mais vous êtes beaucoup jugé sur votre capacité de réflexion et votre personnalité. Et par les entreprises on est très bien vu. Par exemple pour bureau Veritas mon directeur sort... des mines d'Alès et il est directement mon tuteur et m'a déjà demandé de mettre à jour des tableurs excel par exemple sur les plannings des techniciens. On est bien vu, apprécié et considéré. On est obligé de former un réseau entre nous, et les cours sont géniaux car même si c'est des créneaux de 4h15, ca passe super vite car c'est intéressant et les profs sont super cools, disponibles et d'ailleurs pour vous montrer le réseau...tous nos profs sont des mines d'ales et les autres sont d'autres mines, donc de l'institut mines-télécom.

    ==================================
    Témoignage octobre 2016

    Après mon DUT, mon objectif était de continuer sur une école d'ingénieurs par apprentissage parce que je me sentais vraiment à l'aise en entreprise pendant mon premier stage. J'ai donc postulé sur 4 écoles d'ingénieurs par apprentissage, aucune fac : l'école des Mines d'Alès formation CMC, l'ENISE à St-Etienne, l'ESIPE à Marne-la-Vallée et le Cnam d'Amiens. J'ai été reçue sur ces 4 écoles. Les mines avaient ma préférence donc je suis partie là-bas.

    Concernant les épreuves de sélections, il ne faut pas se prendre la tête. Pour le Cnam, il y a un QCM de physique/ méca où il faut faire des PFS, calculer des puissances, des vitesses, des accélérations. Il y a un test de français, après la lecture d'un texte (dans mes souvenirs il était d'un niveau de compréhension plus élevé que la moyenne, il parlait de "malètre" (orthographié de cette façon)) il fallait répondre à un QCM où c'était essentiellement pour juger de la compréhension en demandant des synonymes. Et puis un QCM de maths et d'anglais. L'après-midi j'ai eu un entretien avec le responsable de la formation pour juger de ma motivation. Les tests ont duré de 8h le matin à 14h environ. Pour l'ESIPE, QCM de français avec des homonymes, des synonymes, de la conjugaison, de l'orthographe. QCM de maths aussi avec points négatifs. QCM de type TOEIC. Et une rédaction pendant 20 minutes sur (il me semble) les qualités pour faire un bon ingénieur. Test de 9h à 15h en gros. J'ai été retenue aux écrits donc je suis allée en entretien un matin. Cet entretien dure entre 20 et 30 minutes avec une personne extérieure de l'école qui rédige ensuite un rapport. C'est un entretien de motivation : pourquoi le bâtiment, pourquoi cette école. La personne m'a posé des questions sur mon expériences, mes loisirs, sur ce qui était le plus important pour moi... Pour les mines, une journée de tests à Nîmes. J'ai d'abord passé un oral d'anglais pendant environ 20 minutes. J'ai pioché une image qu'il a fallu décrire puis j'ai pioché une situation et il a fallu que je parle avec l'examinatrice (discussion). J'étais dans une agence de voyage et je devais conseiller la cliente (l'examinatrice) à propos de son prochain voyage. Il y a eu un entretien de motivation avec des chefs d'entreprise, du personnel de l'école... J'ai dû me présenter, et ensuite ils m'ont posé des questions sur ma motivation mais j'ai aussi eu des questions plus loufoques comme "quel est le fait d'actualité qui te fait le plus réagir?" donc il ne faut pas être uniquement butée sur l'école, ôtez vos œillères et intéressez vous à ce qui se passe en France, dans le monde... L'après-midi, QCM de maths et physique je crois, QCM de français comme à l'ESIPE, un texte à lire, un résumé et une question à propos de ce texte. Ce texte portait sur l'éducation des filles et des garçons, la réussite scolaire des filles mais elles sont peu présentes dans les grandes écoles, prépas enfin ses idées là d'éducation genrée, de sexisme...

    Comme il s'agit d'une formation par alternance, j'ai mon entreprise en Picardie. Il s'agit de SOGEA Picardie filiale de VINCI CONSTRUCTION France. C'est dans cette entreprise que j'ai fait mes 2 stages de DUT qui se sont très bien déroulés et dont je garde un super souvenir et j'ai aussi travaillé chez eux cet été. Chez SOGEA, mes 3 prochaines années d'alternance vont être variées. Au programme pour cette première année, la découverte des différents services supports comme les études de prix, les méthodes, les bureaux d'études thermiques et béton ainsi que la conduite de travaux parce que je suis rattachée au pôle réhabilitation. Pour les études techniques, j'irai à Nanterre au siège VINCI CONSTRUCTION France. Pour la deuxième année, je serai plus en conduite de travaux pour faire de la préparation de chantier et du suivi de travaux. Et pour la dernière année, de la vraie conduite de travaux pure et dure.

    Dans les faits, j'ai passé une semaine à l'école du 12 au 16 septembre où a été abordé le fonctionnement de l'école, aucun cours. On a eu un TOEIC blanc ainsi qu'un devoir de maths. Il est important de travailler les cours de maths en ligne proposés par les mines pendant l'été. On nous a lancés sur une formation de e-learning à faire en période entreprise. On a quelques devoirs à faire en période entreprise. Ensuite, j'ai passé un mois en entreprise. Je suis sur un chantier vers Mantes-la-Jolie de réhabilitation lourde (reprise des fondations sur un ancien corps de ferme en meulière afin de créer 15 logements, forages géothermiques, démolition d'un pignon qui fait office de limite de propriété). J'ai vraiment eu l'impression de reprendre ce que j'avais laissé cet été à la fin de mon contrat. Je fais de la consultation pour les corps d'états secondaires, je rencontre des sous-traitants, je m'occupe des papiers relatifs à la sécurité du chantier, en gros, je suis sur de la préparation de chantier sauf que le gros-œuvre est en cours. Depuis le 17 octobre, retour à l'école pour 1,5 mois. Les journées vont être assez intenses avec des cours de 4h15. Aujourd'hui on a eu cours de mécanique et les torseurs c'est vraiment une notion très abstraite même après le cours. Pour la suite des évènements, j'ai vraiment peur d'être larguée en maths. Pour le moment, je ne peux pas juger de la qualité des cours ni des profs.

    ====================================
    Témoignage octobre 2016

    Les premiers cours se sont bien déroulés aux Mines d'Alès car nous avons été bien préparés à l'IUT tant au niveau du contenu que de la diversité des connaissances acquises (techniques ou scientifiques).

    L'ensemble du personnel est très à l'écoute et attentif à notre bonne intégration à l'école mais aussi en entreprise.
    Concernant le programme des épreuves d'admission je conseillerais aux futurs candidats de revoir tout le programme de mathématiques vu avec madame Passat sauf peut-être l'algèbre linéaire. Bien penser aux équations cartésiennes (plans, droites, savoir si deux droites sont perpendiculaires au moyen des vecteurs directeurs de celles-ci....) et aux équations paramétriques. Il n'y avait rien "d'innaccessible". En physique, il s'agit du programme de terminale, des annales de qualité (exemple, marque Ellipses) permettent de revoir ce qu'il faut concernant le PFD, le travail d'une force, les exercices de calorimétrie/Thermodynamique...). Voilà pour ce qu'il reste de mes souvenirs.

    =============================
    Témoignage octobre 2017

    Je suis actuellement en CMC aux Mines d'Ales et je suis également assistant conducteur de travaux chez SICRA (filiale de Vinci qui s'occupe de l'habitat neuf en Ile-de-France).

    Les périodes d'écoles font 4 ou 6 semaines la première année avec des cours purement théoriques (Maths, Thermo, RDM, Méca-Fluide, Programmation Excel VBA...), une continuité logique et plus poussée sur ce niveau théorique de tout ce qu'on a pu voir à l'IUT. C'est très intéressant et la promo est quasiment mixte (Licence, prépa ATS,DUT GC et thermique). De plus, les cours d'été en Maths (Juillet-Août), nous ont vraiment été utiles pour démarrer fort dès la rentrée. La quantité de travail est quasiment la même que celle demandée à l'IUT. Les cours se rejoignent également, ce sont les mêmes bases pour tous, même la programmation (S4_PEL).

    L'entrée à l'école des mines s'est faite sur concours (Maths-Physique-Français-Anglais) d'un niveau de terminale, donc accessible pour un élève de l'IUT de Cergy, mais la participation s'est faite sur sélection de dossier et l'admission tient compte des 40 ou 45 meilleurs résultats qui passent ensuite un entretien oral pour la confirmer. Nous sommes 36 dans notre promo cette année.

    En entreprise, mes missions sont relativement intéressantes et me responsabilisent petit à petit. J'ai obtenu mon contrat en passant un Assesment Center, un test de 4h avec une vingtaine d'autres candidat, avec des jeux en équipe sur une problématique de chantier, une dictée et des QCM (techniques et de prévention) chez Vinci. Je suis sur un chantier avec une ambiance agréable et très pédagogique ou je m'occupe du GO et des CES comme pendant mes deux stages à l'IUT chez Bouygues. J'utilise d'ailleurs cette expérience pour réaliser certaines missions identiques (métrés, planning, autocontrôles, devis, plans, rotation d'équipe...). Je passe aussi des périodes de 5 ou 6 semaines en entreprise pour cette année.

    Voilà vous savez tout. ^^

    ==================== Présentation le 20 décembre 2017 devant une vingtaine de S3 ==============================
    Effectuée par Guillaume SADOT, en troisième année avec le bureau Veritas
    Quelques notes : Formation généraliste, mais attention les entreprises concernées pour l'apprentissage sont dans le secteur du bâtiment. Poursuites d'études possibles (Ingénieur-architecte, Master spécialisé avec les Mines de St Etienne, CHEC, etc.)
    http://www.mines-ales.fr/pages/conception-et-management-de-la-construction
    Tags: , par lepain_m (22-12-2017)

Haut de page

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 5 Signets Intranet GC-CD IUT Cergy-Pontoise: tagged with "ingénieur"

Intranet Département Génie Civil - Construction durable IUT Cergy-Pontoise
À propos - Propulsé par SemanticScuttle